Pages Menu
Categories Menu

Posté par le Mai 16, 2019 dans Non classé, Nos sorties en 2019, Notre actualité, Sortie féminine | 0 commentaires

Sortie féminine 2019

 

 

Mercredi 8 mai

Heureuses de nous retrouver à Piney sous une pluie soutenue, devant l’hôtel Le Tadorne qui est aussi le nom d’un palmipède. Vu la météo, ça ne s’invente pas !

Déjà deux manquant à l’appel : Michel et Jacqueline restés en rade à Tonnerre pour crevaison, faute de roue de secours.

La liste des « dégonflés » ne s’arrête pas là puisqu’un peu plus tard, c’est au tour de Christian et Josiane de constater la même panne sur une roue avant. Une bordure mal négociée et le pneu déchiré dans sa structure…

Ce bon début n’entame rien la bonne humeur du groupe et l’on décide de se restaurer. Après quoi, Charles et Christian partent à Tonnerre récupérer nos deux naufragés, tandis que Christian se rend au garage du village, après avoir réparé provisoirement son pneu.

La pluie ne cédant pas, l’après-midi vélo devient un après-midi rando au bord du lac du Temple. Réservoir immense, aménagé par endroits pour la plage et les croisières en pédalos. Mais pour l’heure, le vent souffle une houle quasi océanique, et les embruns nous font sortir nos parapluies de Cherbourg pour chanter sous la pluie, au soleil ou à minuit … et cueillir du muguet en sous-bois. Le temps pour Charles de nous rejoindre sur place avec ses rescapés.

Retour à l’hôtel pour prendre possession des chambres et arroser (modérément) cette première journée pleine d’imprévus.

Jeudi 9 mai

Au matin, on ne change pas la météo, sauf en pire ! A trop chanter… Le vélo sera pour plus tard.

D’un commun accord, nous allons visiter Troyes à quinze. Déambulations à travers cette ville médiévale, aux rues et ruelles piétonnières jalonnées de belles maisons à colombages, et qui se terminera sous une douche pluviale place de l’Hôtel de Ville.

De guerre lasse, adoption d’un plan B (on s’habituerait presque) pour rentrer direct déjeuner au Tadorne, sous l’œil de notre Marlène quelque peu dépitée.

L’après-midi, le ciel daigne enfin montrer ses culottes de gendarmes (pour de plus amples détails, s’adresser aussi à Marlène) et nous offre la possibilité de sortir nos coursiers. 3 électriques, 3 routiers et un VTT.

Les féminines partent pour une virée de 46 km dans la campagne Champenoise et le lac du Temple, tandis que ces Messieurs, bouclaient de leur côté un tour de 80km. Bravo à Marlène, Rose, Josiane et Patricia qui ont pédalé sans assistance, la pluie et le vent s’invitant en fin de parcours.

Pour les pneus des voitures, ça attendrait le lendemain.

Retour pour le dîner centré sur la célèbre andouillette de Troyes 5A, après un incontournable apéritif offert pour une obscure mais toujours bonne raison !!!

Vendredi 10 mai

Changement de décor enfin ! Le ciel est lavé et le soleil est bien présent avec un vent affaibli.

Avant le départ, démonstration de pose du casque (sans prise de tête), certaine n’ayant pas totalement assimilé l’avant et l’arrière de cet accessoire si précieux.

Et plus tard sur le parcours, évaluation de l’équipement de bas de contention. Si bas qu’ils n’ont pas tenu haut très longtemps sur les jambes. Au diable les varices, ils ont fini par tomber bas. (NDLR On a des noms …).

Bref au programme, virée de 80 km sous le signe de la rigolade.

Ces messieurs partent de leur côté pour 156 km, Michel ayant décidé de son côté d’aller récupérer sa voiture à Tonnerre en vélo.

Départ vers le lac d’Orient et le lac du Temple par les levées et la route forestière sans difficultés. Le beau tracé, le calme, les odeurs champêtres et les oiseaux nous rendent le sourire.

Arrêts photos pour notre reporter préférée (Là aussi on a un nom) et grignotages en tous genres ponctuent notre plaisir.

Déjeuner au bord du lac d’Orient « Les Voiles», patron charmant, plein d’humour, jusqu’à se transformer pour la bonne cause en vidéaste amateur.

Retour au bercail au bout d’une journée nous ayant redonné du tonus à notre bonne humeur sans faille, jusqu’au dîner où nous avons revisité par le menu et en fous-rire les anecdotes du jour.

Josiane et Christian attendent toujours leur pneu…

Samedi 11 mai

La pluie fait des claquettes…. L’accalmie a été de courte durée.

C’est le départ.

Petit déjeuner tous ensemble, où l’on parle déjà des futures occasions de se retrouver : pique-nique, séjours d’été, virée de l’année prochaine.

On charge les vélos, les valises. Bye, Bye !!

 

♫♫J’ai un p’tit vélo qui tourn’ dans ma tête♫,

♫ j’ai un p’tit vélo, j’n’peux l’arrêter♫♫♫

Le temps n’a pas été de la partie mais le soleil est resté dans nos cœurs.

Christian et Josiane récupèrent leur voiture avec un beau pneu … à midi.

La boucle est bouclée, vivement l’année prochaine !

Un grand merci à nos gentils accompagnateurs sur les parcours et à l’organisatrice attentive de notre agréable séjour sous le signe constant de la bonne humeur et  qui n’ a pas manqué d’être copieusement arrosé.

Marie-Christine